Le stationnement, toujours plus intelligent

​Bruxelles se compose de 19 communes possédant chacune leur propre réglementation en matière de stationnement. parking.brussels plaide en faveur d'une harmonisation et d'une simplification de toutes ces règles, mais en collaborant avec les communes. L'objectif final de l'Agence du stationnement est d'améliorer la mobilité au sein de la capitale ainsi que son accessibilité. Deux facteurs susceptibles d’offrir aux Bruxellois une meilleure qualité de vie et de stimuler l'activité économique.

Au service des Bruxellois

« Il n’y aurait aucun sens à se réjouir de l’évolution fulgurante de parking.brussels depuis sa création en 2014, et singulièrement au cours de l’année 2018, si cette croissance ne traduisait les réels progrès d’un projet régional de longue haleine. Un projet réactualisé encore en 2019 au travers du plan régional de mobilité Good Move auquel parking.brussels a collaboré et continuera à collaborer. Un projet qui, à terme, doit bénéficier à tous les habitants de la Région de Bruxelles Capitale et à tous ses visiteurs. A leur qualité de vie comme à leur mobilité.

Certes, l’Agence régionale bruxelloise du stationnement a pu se féliciter au cours de l‘année d’accueillir 47 nouveaux collaborateurs à temps plein, passant de 147 équivalents temps plein en 2017 à 194 au 31 décembre 2018, après quatre années seulement de fonctionnement. Certes, elle a pu se flatter de voir deux nouvelles communes bruxelloises, Jette et Evere, lui accorder leur confiance en lui déléguant la gestion du stationnement sur leur territoire. Certes, ce sont sept communes (Anderlecht, Berchem, Ganshoren, Jette, Molenbeek, Forest, Evere) qui, au 31 décembre 2018, avaient adhéré à la plateforme de services proposée par parking.brussels tandis qu’Ixelles s’apprêtait à franchir le pas en avril 2019.

Mais il serait vain de saluer la progression du chiffre d’affaires d’une entreprise de droit public telle que parking.brussels, qui était de près de 24 millions d’euros en 2018 contre 17,1 millions en 2017, en détachant cette performance du changement de cadre de vie qu’elle doit induire pour les habitants des communes concernées. Soit un plus grand confort de stationnement pour les Bruxellois motorisés dans leur zone de résidence grâce à la terme générique qui désigne les cartes de stationnement régionales et communales offrant aux détenteurs, moyennant certaines modalités, une série d'avantages. Elles peuvent être délivrées au... Voir le glossaire FERMER carte de dérogation qui leur revient, une plus grande cohérence et une meilleure lisibilité des règles de stationnement à l’échelon régional ainsi que, surtout, en complément des autres outils régionaux destinés à améliorer la mobilité, une réduction globale du trafic automobile dans la capitale.

Sur ce plan, il faut souligner que de nombreux projets développés par l’Agence tout au long de l’année 2018 n’auront abouti qu’en 2019. Le bilan annuel que parking.brussels pourra dresser pour cette année sera alors dans le droit fil des ambitions régionales, avec l’inauguration d’un parking relais (P+R) de 1.300 places à la station Ceria et celle de deux grands parkings sécurisés pour vélos dans les stations de métro Bourse et De Brouckère.

Tout comme la révolution technologique dans laquelle s’est engagée parking.brussels en s’inscrivant résolument dans le concept d’avenir de « Maas » (pour « Mobility as a service ») révèlera alors toute sa pertinence pour une meilleure gestion du stationnement et une meilleure contribution à la mobilité dans la capitale. 

C’est la raison pour laquelle parking.brussels a continué à développer en 2018 une série de solutions techniques pour un stationnement intelligent (depuis l’intégration de nouvelles fonctionnalités dans son application pour smartphone à la création d’un portail web cartographique qui réunit toutes les données régionales relatives au stationnement à l’intention de l’ensemble des acteurs de la mobilité en passant par les aménagements en vue de l’intégration de véhicules scanneurs pour le contrôle du stationnement, prévue dès 2019, etc.).

Cependant, le développement de technologies au service du stationnement, ce sont d’autres services, ainsi que bien d’autres métiers. C’est la gestion intelligente des Park & Ride et autres parkings publics appartenant à la Région bruxelloise. parking.brussels fait la distinction entre les parkings Park and Ride (P+R) et les parkings "rotatifs" (classiques). Voir le glossaire FERMER parkings régionaux . C’est le développement d’applications pour smartphones afin de faciliter le paiement du stationnement. C’est la numérisation des horodateurs, la gestion informatisée des cartes de dérogation ou de l’envoi des notifications. C’est encore la numérisation des démarches administratives en ligne via Irisbox…

Autant de services à l’attention des Bruxellois qui mobilisent toutes les énergies au sein de l’Agence du stationnement, grâce à des femmes et des hommes motivés qu’il faut ici remercier pour leur engagement. Des services qui constituent autant d’enjeux pour les années qui viennent.

C’est pourquoi, plus que jamais, parking.brussels se veut attentive à la spécificité des différents métiers qu’elle exerce et vise à développer un mode de gestion de ses ressources humaines qui soit proche du marché de l’emploi. Un gage de succès et un défi pour l’avenir. »

 

Eric Dubois, Directeur général

Denis Lievens, Directeur général adjoint

 

 

1
Nouveau plan régional
4
ième
rapport annuel
47
Nouveaux collaborateurs
24
M
€ Chiffre d’affaires

Simplifier et harmoniser

La gestion du stationnement est l’un des grands défis de la Région bruxelloise. parking.brussels entend offrir des solutions intelligentes et durables. À commencer par l’harmonisation et la simplification du stationnement dans les 19 communes bruxelloises.

Le cadre légal

parking.brussels est l’Agence du stationnement de la Région de Bruxelles-Capitale. Elle a été créée par ordonnance régionale le 22 janvier 2009. Plusieurs textes délimitent le cadre légal de ses activités :

  • l’ordonnance du ministère de la Région de Bruxelles-Capitale du 22 janvier 2009, qui définit précisément ses missions de l’Agence
  • l’arrêté du 11 juillet 2013 relatif aux zones de stationnement réglementées et aux cartes de dérogation
  • l’ordonnance du 26 juillet 2013 instituant un cadre légal en matière de planification de la mobilité et modifiant diverses dispositions ayant un impact en matière de mobilité
  • l’ordonnance du 14 avril 2016 portant modification de l’ordonnance du 22 janvier 2009 relatif à l’organisation de la politique du stationnement Bruxelles-Capitale et à la création de l’Agence du stationnement de la Région et de l’ordonnance du 3 avril 2014 relative aux règlements complémentaires sur la circulation routière et sur la pose et le coût de la signalisation routière
  • l’ordonnance du 20 juillet 2016 portant modification de l’ordonnance du 22 janvier 2009 susmentionnée

 

parking.brussels est une société anonyme de droit public, comme la Stib ou le Port de Bruxelles. À ce titre, sa création a fait l’objet d’un acte notarié. À l’instar des autres sociétés anonymes, elle est dirigée par un conseil d’administration. Depuis 2015, ses parts sont détenues à 100 % par la Région bruxelloise.

 

Les missions spécifiques de parking.brussels

Le législateur a confié onze missions spécifiques à l’Agence du stationnement.

  1. La création et la mise à jour d’une banque de données, contenant les informations utiles à l’élaboration du PRPS et des PACS (plans d’action communaux de stationnement).
  2. La collaboration à la rédaction, à l’avis et au contrôle des instruments de la politique du stationnement.
  3. L’élaboration des PACS à la demande des communes.
  4. L’élaboration des rapports d’évaluation visés par l’art. 23 de l’ordonnance du 22 janvier 2009.
  5. La gestion et le contrôle de l’exécution de la politique du stationnement en voirie.
  6. La mise en œuvre des mesures d’exécution des PACS.
  7. La construction, l’acquisition, la location, l’organisation, la gestion et le contrôle de tous les parkings confiés à l’Agence, y compris les Park & Rides.
  8. La conclusion d’accords avec des personnes privées ou publiques pour la mise à disposition d’emplacements de stationnement à des bureaux, entreprises, magasins, etc.
  9. L’organisation, la gestion et le contrôle d’un service d’enlèvement des véhicules s’il s’inscrit dans le Ce système de panneaux fixes ou électroniques en voirie indique la direction vers les parkings publics dans les environs. Il indique également parfois le nombre de places de stationnement disp... Voir le glossaire FERMER téléjalonnement .
  10. Le développement d’une offre de parkings pour vélos, motos, publics et couverts.
  11. Le développement d’une offre de stationnement pour véhicules à hautes performances écologiques et du car-sharing.

 

Le plan régional de politique du stationnement (PRPS)

« Mieux se garer pour mieux bouger » est le slogan associé au plan régional de politique du stationnement. Un tel plan était en effet devenu nécessaire au vu du nombre important de véhicules circulant en Région bruxelloise et de l’existence de 19 règlements communaux relatifs au stationnement. Il a été adopté en 2013 par le gouvernement bruxellois et mis en œuvre à partir de 2014.

  • Il envisage le stationnement comme un axe essentiel de la politique de mobilité à Bruxelles
  • Il vise à adopter une politique cohérente en matière de stationnement par l’harmonisation et la simplification des règles de stationnement dans les 19 communes, tout en laissant le soin aux communes d’élaborer leur propre plan de stationnement, en conservant des marges de manœuvre tarifaires
  • Il tient compte de tous les modes de transport (marche à pied, voitures, vélos, motos, camionnettes, camions et autocars) et de tous les usagers (riverains, navetteurs et visiteurs)
  • Il définit avec les communes les différentes zones de stationnement et élabore avec ces dernières les cartes de dérogation
  • Il vise à rencontrer les besoins des riverains (leur permettre de stationner à proximité de leur domicile) tout en garantissant l’accessibilité des quartiers à différentes catégories professionnelles, comme les services de soins médicaux, les enseignants ou encore les indépendants

 

> Le stationnement en Région de Bruxelles Capitale en 2018

> La Région, les communes et les usagers

> Le fonctionnement

> Les comptes de parking.brussels