Rapport annuel

Simplifier et harmoniser

Améliorer la mobilité à Bruxelles

Bruxelles se compose de 19 communes possédant chacune leur propre réglementation en matière de stationnement. parking.brussels plaide en faveur d'une harmonisation et d'une simplification de toutes ces règles, mais en collaborant avec les communes. L'objectif final de l'Agence du stationnement est d'améliorer la mobilité au sein de la capitale ainsi que son accessibilité. Deux facteurs susceptibles d’offrir aux Bruxellois une meilleure qualité de vie et de stimuler l'activité économique.

parking.brussels propose des solutions concrètes à la problématique du stationnement et recherche une rotation maximale des véhicules stationnés en voirie. Le plan régional de politique du stationnement (PRPS) lui a confié pas moins de 11 missions. Toutes les décisions importantes sont approuvées par le conseil d'administration de l’Agence, à l’instar de toute société anonyme de droit public.

Missions

Onze missions spécifiques ont été confiées à l'Agence du stationnement, dont :

  • La création et la mise à jour d'une base de données d'informations utile à la mise en œuvre du plan régional de politique du stationnement et des plans d'action communaux de stationnement (PACS)
  • La gestion et le contrôle de la mise en œuvre de la politique de stationnement en voirie
  • La construction, l'achat, la location, l'organisation, la gestion et le contrôle de tous les parkings confiés à l'Agence, en ce inclus les parkings « Park & Ride »
  • L'élaboration des plans communaux de stationnement à la demande des communes
  • Toutes les missions de parking.brussels


N°3

Rapport annuel

11

Missions

2016

Mise à jour PRPS

19

Communes

Afin d'exécuter au mieux ses missions, parking.brussels concentre notamment ses efforts sur la prestation de services aux communes dans le respect du cadre légal. À terme, cette collaboration doit améliorer la mobilité à Bruxelles tenant compte de tous les moyens de déplacement (à pied, les deux roues, véhicules de tous types) et de tous les usagers de l’espace public (habitants, professionnels, navetteurs et visiteurs).

En 2016, le gouvernement bruxellois a mis le PRPS à jour :

  • Les communes ont le choix entre huit types de zones de stationnement
  • On ne compte plus que 7 cartes de dérogation
  • Les communes prévoiront désormais des secteurs de stationnement de 150 hectares chacun environ, pouvant éventuellement chevaucher les limites des communes

« Mieux se garer pour mieux bouger »

Les tendances dans le stationnement

La pression automobile demeure importante à Bruxelles

D’une année à l’autre, le nombre de voitures en circulation évolue à la baisse (486.000 voitures particulières en 2016 contre 514.000 en 2015), mais la pression automobile demeure élevée. En dépit d'une légère diminution du recours à la voiture et d'une croissance de la population à Bruxelles, on compte malgré tout près d’une voiture pour 2 habitants (41 voitures pour 100 habitants pour être précis). La voiture reste utilisée dans près de la moitié des déplacements. En outre, en tant que pôle d’emploi important, la Région de Bruxelles-Capitale attire de nombreux navetteurs, dont 140.000 choisissent la voiture (38%) pour se rendre au travail.


Offre de stationnement

En voirie

En Région de Bruxelles-Capitale, l’offre globale de stationnement en voirie s’élève à 265.000 places, soit un emplacement pour 5 habitants. Pour les communes à forte densité de population, comme Saint-Josse, on ne compte qu’un emplacement de stationnement pour 10 habitants. Compte tenu des places disponibles, il est aujourd’hui impossible que chaque habitant puisse stationner devant son domicile. Dès lors, le gouvernement bruxellois mène une politique de zones de stationnement réglementées et d'emplacements de stationnement payants dans les quartiers commerciaux afin d'encourager la rotation des véhicules..

Hors voirie

En 2016, parking.brussels estime à 500.000 places le nombre d'emplacements de stationnement hors voirie dans la Région de Bruxelles Capitale, dont 25.000 dans les parkings publics, 1.500 dans le parkings Park & Ride, 250.000 dans les garages privés. 223.000 autres emplacements sont réservés aux bureaux, magasins, écoles et entreprises, etc.

Le stationnement des vélos

Les comptages effectués par la Région bruxelloise montrent une hausse constante de l’usage du vélo. Le nombre de cyclistes a plus que doublé en sept ans passant de quelque 9.500 en 2008 à 21.600 en 2015. En 2016, 4 à 5 % des déplacements se font à vélo à l’intérieur des Bruxelles. Mais l'infrastructure cycliste suit difficilement cette tendance à Bruxelles, ce qui engendre une saturation de certains parkings à vélos. L'objectif du gouvernement bruxellois est d'encourager le recours au vélo grâce à des équipements et une sécurisation des parkings. Une des missions spécifiques de parking.brussels consiste à développer une offre sur mesure au profit des communes et des citoyens.



265.000

En rue

500.000

Hors voirie

4%

Usage du vélo

1

Observatoire

Observatoire du stationnement

L'Observatoire du stationnement doit développer un outil cartographique en ligne au service des communes. Il permettra la visualisation, l’échange, le téléchargement et la mise à jour de toutes les données relatives au stationnement, à l’échelle de la Région. Cette base de données permettra à l’Agence de mieux remplir ses missions spécifiques, de mieux collaborer avec les communes, d'informer les citoyens sur le stationnement à Bruxelles.

L'année 2016 a été essentiellement consacrée à l’élaboration des procédures de fonctionnement du futur Observatoire du stationnement, ainsi qu’à la mise en place de l’architecture informatique (GIS ou Geographic Information System) qui sera destinée à supporter cet outil.

Des données ont été collectées, traitées et améliorées. Une version test du visionneur cartographique a été développée, les données disponibles ont été transmises via les sites portail MobiGIS et Brussels Open DatastoreBrussels Open Datastore, libres d'accès et regroupant les données utiles des services publics bruxellois. Une telle initiative contribue de faire de Bruxelles d’entrer dans le club des « Smart Cities ».



« Le stationnement est plus que jamais un défi à Bruxelles »

Des services aux communes

Reprise de la gestion du stationnement

Quatre communes ont décidé de déléguer leur gestion du stationnement à l’Agence : Berchem, Molenbeek, Ganshoren et Forest. Les négociations ont également commencé au printemps 2016 avec la commune d’Anderlecht (la reprise de la gestion du stationnement à l’Agence est prévue le 1er janvier 2017).


L'Agence a déjà créé des antennes locales afin de fournir une prestation de services locale aux habitants :

  • Antenne Nord-Ouest (janvier 2016) au Crystal Palace pour les habitants de Molenbeek, Berchem et Ganshoren
  • Antenne Forest (décembre 2016) dédiée au service clientèle situé Place Albert et doublée d'un local réservé aux stewards, rue Clémentine
  • Antenne Anderlecht (décembre 2016), rue Formanoir près la Place Saint-Guidon

Quatre autres communes ont par ailleurs signé une convention avec parking.brussels en vue de la cession de la gestion du stationnement : Schaerbeek, Evere et Ixelles ont ainsi délégué les missions de contrôle du stationnement et Koekelberg a délégué les missions de contrôle et de perception. Toutefois, les quatre communes ont continué en 2016 à percevoir directement les redevances perçues par les concessionnaires privés, et ce, jusqu'à l'échéance des contrats.

Support des PACS

Les plans d'action communaux de stationnement (PACS) transposent les grandes lignes du plan régional de politique de stationnement en règles concrètes de stationnement.

L'Agence joue un rôle important dans la réalisation des PACS. Elle met les données nécessaires à disposition, formule des avis sur les PACS qui sont communiqués à l'occasion de la phase d'enquête publique, et élabore éventuellement elle-même les PACS pour les communes qui lui ont confié cette mission. De plus, parking.brussels peut se substituer aux communes lors de PACS non conformes ou non finalisés, mais uniquement si le gouvernement le décide. Enfin, parking.brussels rassemble les 19 PACS définitifs et les transmet au gouvernement bruxellois.


En 2016, l’Agence a été particulièrement active sur le front des PACS :

  • Élaboration d’une étude sur les rotations sur le territoire de la commune de Molenbeek-Saint-Jean
  • Élaboration d'un projet de PACS pour la commune d'Evere
  • Mise à jour du projet de PACS de Ganshoren
  • Mise à jour du diagnostic vélo du projet de PACS de Forest
  • Formulation d'un avis officiel sur les PACS d'Uccle
  • Contribution au travail du comité d'accompagnement pour le projet PACS de la commune d'Uccle
  • Élaboration de tableaux récapitulatifs relatifs à l’état d’avancement des PACS des 19 communes bruxelloises
  • Analyse de l’impact des arrêtés modificatifs du PRPS 2 sur le contenu des PACS délégués à l’Agence


8

Accords

8

Interventions relatives aux PACS

100%

Be-Mobile gratuit

209.000

Cartes de dérogation

Un logiciel gratuit pour les communes

En 2016, l'Agence régionale a proposé gratuitement le logiciel Mobile For (Be-Mobile) aux communes bruxelloises. Celles qui le souhaitent peuvent ainsi utiliser le même logiciel que parking.brussels afin de créer leurs cartes de dérogation. Be-Mobile travaille en outre à la création d’un guichet régional e-stationnement, en collaboration avec le Centre informatique de la Région bruxelloise (CIRB).

BE-MOBILE

En 2016, les quatre communes ayant délégué la gestion de leur stationnement à l'Agence ont utilisé le logiciel Be-Mobile, mais également les communes d'Auderghem, de Saint-Gilles, de Watermael-Boitsfort et Bruxelles-ville. Le logiciel est employé pour la gestion des demandes, des paiements, des lettres d'informations et le traitement des données du registre national et de la DIV.

En 2016, le logiciel Be-Mobile a géré plus de 80.000 cartes de dérogation pour l'Agence, sur un total de 209.000 cartes en circulation dans les 19 communes.

SIGMAX

Le logiciel Sigmax est utilisé pour le contrôle du stationnement sur la voie publique (le stationnement en voirie) et pour la perception des rétributions via les appareils de contrôle ANP. Ce logiciel est compatible avec Be-Mobile. Communes ayant utilisé Sigmax en 2016 : Auderghem, Berchem-Sainte-Agathe, Forest, Ganshoren, Molenbeek-Saint-Jean, Bruxelles-Ville et Saint-Gilles.

parking.brussels coordonne une plateforme trimestrielle pour les communes utilisant le logiciel Be-Mobile et Sigmax. Les expériences y sont échangées et les nouvelles technologies de stationnement y sont présentées. L'initiative de ce Users’ Club s’intègre parfaitement dans l’orientation « client » de l'Agence au service des communes.

Le renforcement de la cellule communication


En 2016, la cellule « partenaires » du service à la clientèle a été développée. Elle avait pour vocation de constituer un canal de communication spécifique vers les communes bruxelloises. Fin 2016, le conseil d’administration de parking.brussels a décidé de renforcer ce projet en y consacrant un collaborateur à temps plein. Cette nouvelle fonction dans l’organigramme de parking.brussels a trouvé sa place au sein de l’équipe « communication » de l’Agence.

« Une meilleure rotation engendre une circulation plus fluide »

Les statistiques de 2016

Statistiques - Les cartes régionales de stationnement

L'Agence du stationnement délivre les cartes régionales de dérogation et en assure leur gestion. Les cartes sont valables dans toute la Région et ne se limitent pas aux frontières des différentes communes. Il s'agit d'un projet phare de l’Agence permettant de la profiler comme le partenaire privilégié des communes dans la mise en place du plan régional de politique de stationnement (PRPS). Les arrêtés modificatifs du mois d’octobre 2016 vont cependant avoir un impact considérable sur le nombre et la diffusion tant des cartes régionales que des cartes communales, et ce, dès 2017.


L'offre de parking.brussels inclut les cartes suivantes :

  • Carte de prestataires de soins médicaux urgents. Elle s’adresse à des professionnels de la santé qui possèdent un numéro INAMI et qui effectuent des visites à domicile
  • Carte de stationnement pour les soins médicaux non urgents (cartes destinées au personnel paramédical reconnu par la COCOF, la CCC et la VGC)
  • Carte d'intervention. Elles sont essentiellement destinées aux concessionnaires et aux professions amenées à intervenir en urgence (ex : réparation d’un toit, problème de plomberie, etc.)
  • Carte de stationnement pour voitures partagées. L’Agence collabore avec des sociétés de car-sharing agréées (Cambio, Zen Car, ...)
  • Carte des établissements scolaires et crèches. Elle est réservée aux enseignants et puéricultrices qui prestent dans des établissements situés dans différentes communes

Berchem-Sainte-Agathe

Nombre total de cartes actives : 1.769

Nombre de contrôles : 239.545

Nombre de rétributions : 14.635

Molenbeek-Saint-Jean

Nombre total de cartes actives : 16.274

Nombre de contrôles : 1.065.000

Nombre de rétributions : 111.422

Ganshoren

Nombre total de cartes actives : 3.394

Nombre de contrôles : 68.578

Nombre de rétributions : 7.434

Forest

Nombre total de cartes actives : 23.353

Nombre de contrôles : 638.881

Nombre de rétributions : 45.353


Nos projets en 2016

La cartographie

La cartographie est un aspect important du travail de la cellule « études & planification » de l’Agence. En 2016, les réalisations sont notamment les suivantes :

  • Élaboration de tous les documents cartographiques pour les projets PACS
  • La cartographie pour le développement de parkings à vélos sécurisés « Bike + Ride »
  • Illustrations des changements concrets de la politique relative au stationnement : l'élargissement des zones dans les communes, le lancement de P+R CERIA
  • Un outil d'exploration permettant de visualiser, changer, télécharger et actualiser toutes les données relatives au stationnement au niveau régional
  • La gestion d'une grande banque de données cartographiques corrigeant le taux d'occupation en voirie et offrant un appui aux services on street, off street et au service à la clientèle

Park + Ride

Il existe sept parkings régionaux : Stalle, Delta, Hermann-Debroux, Ceria, Roodebeek, Crainhem et Érasme. Pour l’instant, six ne sont pas gérés comme « parking de transit » (Park & Ride), c’est-à-dire qu’ils sont libres d’accès et non payants. Malheureusement, ils sont partiellement utilisés à des fins de stationnement privé (par les riverains) ou de stationnement provisoire par les magasins locaux. Le gouvernement bruxellois souhaite par contre les utiliser afin de favoriser l'intermodalité entre la voiture et les transports publics. L'objectif poursuivi est d'inciter les automobilistes à stationner leur véhicule à la limite régionale afin d'emprunter ensuite le métro, le bus ou le tram. Une réduction de la pression automobile dans le centre-ville doit contribuer une meilleure qualité de vie des Bruxellois. Le septième parking, Érasme, est géré par une entreprise privée (Indigo) avec laquelle une concession a été conclue bien avant la création de parking.brussels. Sur les 670 places d’Érasme, 100 sont réservées au Park & Ride.


La volonté du gouvernement est de gérer de manière active les parkings P+R existants et d’augmenter l’offre de places. En 2016, l'Agence du stationnement a pris des initiatives importantes :

  • Projet d'un modèle de gestion P+R
  • Collaboration avec la STIB dans le cadre du développement de l'application MOBIB P+R devant donner aux automobilistes la possibilité de bénéficier d'une réduction tarifaire s'ils délaissent leur voiture et optent pour les transports en commun afin d'entrer dans la ville
  • Analyse de la rotation et du taux d'occupation des P+R existants et des parkings privés à proximité
  • Projet pilote P+R CERIA (199 emplacements) dans la perspective de la construction et de la gestion d'un parking de 1.350 places


7

Park + Ride

105

Panneaux de signalisation

1

P-app

13

Parkings vélos

Parkings publics

La Région bruxelloise est propriétaire de 6 parkings publics : Loi, Deux Portes, Porte de Halle, CCN, Simonis et Lennik. En 2016, la gestion de ces parkings a été concédée à des acteurs privés (Interparking, Q-Park et Indigo).



Téléjalonnement

parking.brussels a collaboré à l'élaboration du téléjalonnement vers les parkings publics et P+R. Les utilisateurs doivent ainsi pouvoir s'orienter aussi rapidement que possible vers les parkings à Bruxelles. Aujourd'hui, la première phrase est terminée : les 55 panneaux fixes ont été installés. Cinquante panneaux dynamiques seront installés au cours de la seconde phase. De plus, l'Agence du stationnement a également participé au développement d'une application mobile donnant aux utilisateurs la possibilité de localiser de nombreux parkings dans la Région bruxelloise et d'obtenir des informations utiles (nombre d'emplacements de parking, facilités, localisation précise, etc.). L'application permet également de consulter la page du parking sélectionné.

Voitures partagées

Une troisième entreprise de voitures partagées a été agréée par parking.brussels : Ubeeqo. Les sociétés Zen Car et Cambio étaient déjà agréées. Par ailleurs, l’Agence a approuvé les plans de car-sharing des communes de Saint-Gilles, Evere et Schaerbeek.



Box vélos

parking.brussels se positionne comme « facilitateur » au service des communes et des citoyens. Dans cette perspective, l'Agence s’investit de plus en plus dans le stationnement des vélos.

En 2016, parking.brussels a lancé un marché pour la fourniture, l’installation et l’entretien des différents dispositifs non sécurisés et sécurisés de stationnement pour vélos. Une centrale d’achat a été mise à la disposition des communes de la Région bruxelloise (Forest, Ixelles, Saint-Gilles et Uccle ont déjà adhéré). Six abris collectifs ont déjà été installés (Saint-Gilles, Molenbeek et Jette). Sept emplacements sécurisés Bike and Ride ont été installés sur les parkings CERIA, Crainhem, Stalle, Hermann-Debroux (2), Érasme et Roodebeek. L'offre de parkings pour vélos sur la voie publique a également été augmentée et développée. Enfin, des conventions ont été conclues entre parking.brussels, l'asbl CyCLO et 6 communes partenaires CyCLO (sous-traitance de la mission de gestion des parkings existants sécurisés).

Notre action

Conseil d’administration

En principe, le conseil d'administration se réunit mensuellement. Chaque réunion est soigneusement préparée par le Bureau se composant du directeur-général, du président, du vice-président et de deux commissaires du gouvernement.


Notre équipe en 2016

Le personnel de l'Agence s'est très rapidement étoffé en 2016 et les effectifs ont grossi de 38% par rapport à 2015. Dans le sillage de la concession de la gestion du stationnement de la commune de Forest, nous avons accueilli 42 nouveaux collaborateurs, dont l’essentiel a renforcé le service à la clientèle et le service on street (stewards).

Plan dynamique de besoins de personnel

À la demande de l’Agence du stationnement, les entreprises Möbius et Traject ont évalué les besoins de personnel. Il en a résulté un modèle de calcul dynamique qui calcule les besoins de personnel en fonction de l'évolution projetée de l'Agence. Il peut même simuler l'impact d'un nouveau projet, tel qu'une nouvelle sous-traitance de la gestion du stationnement. Les simulations présentent les impacts sur la structure organisationnelle, les profils de fonctions et les coûts de fonctionnement.



Concertation entre les syndicats et la direction

Les syndicats et la direction ont abordé plusieurs points relatifs à la structure de l'organe public. En 2016, une réorganisation interne a été élaborée avec les éléments suivants :

  • Registre de faits de tiers (suivi et analyse lors des CCB)
  • Procédure disciplinaire
  • Procédure de recrutement
  • Procédure d’assessment
  • Système d’évaluation
  • Formation du personnel (secourisme, gestion des agressions, gestion des conflits, etc.)


110

Membres de l'équipe

4

Valeurs clés

2

Nouveaux sites

6400

Visites web/mois

Valeurs fondamentales

L’Agence a défini 4 valeurs d’entreprise qui concernent aussi bien le fonctionnement interne de parking.brussels que la mise en œuvre de nos missions. Il s’agite de la diversité, du respect, de l’ouverture et de l’innovation.


Déménagements

Depuis janvier, les visiteurs du service à la clientèle de Molenbeek, Ganshoren et Berchem-Sainte-Agathe sont accueillis à l'antenne Nord-Ouest au Crystal Palace (rue de la Borne 14 – 1080 Bruxelles).

L'Agence a également terminé, à la fin de l'année 2016, le déménagement du service à la clientèle du siège (rue de l'Hôpital 31 – 1000 Bruxelles). Le service à la clientèle a quitté le rez-de-chaussée pour le 11ème étage où tous les services d'encadrement de l'Agence sont regroupés. Grâce à cette intégration physique, parking.brussels souhaite améliorer l'interaction entre les différents services.

L'accessibilité du service à la clientèle s'est concrétisée par des guichets ouverts. L'Agence souhaite ainsi améliorer la compréhension et la confiance entre les collaborateurs et les visiteurs.

parking.brussels et les médias

Le stationnement est l'une des préoccupations quotidiennes majeures des Bruxellois. Il était donc impératif que l’Agence s’informe correctement sur tous les développements en matière de stationnement à Bruxelles (et même en dehors de la capitale) et se fasse connaître auprès des habitants. Grâce au contrat avec Auxipress que parking.brussels, renouvelé en 2016, les informations relatives au stationnement sont quotidiennement mises à jour. De plus, l'Agence a suivi, toute l'année, une approche proactive afin que son travail soit mis sous le feu des projecteurs dans les médias. Elle s’est ainsi assurée d'une plus grande visibilité parmi le grand public. Le site Internet est de plus en plus visité (plus de 6.400 visites mensuelles en 2016), à peine deux ans après sa mise en ligne. Au mois d'août 2016, le site parkandride.brussels a été conçu et fait partie intégrante du projet-pilote Park & Ride du parking CERIA. Il enregistre une fréquentation mensuelle de près de 1.000 visites.

« L'Agence est jeune, dynamique et en pleine croissance »

Envisager l'avenir ensemble

Collaboration avec le cabinet du ministre

L’Agence étant le bras droit opérationnel de la mise en œuvre de la politique du stationnement, les contacts avec le Cabinet du Ministre de la Mobilité sont nombreux. En 2016, des réunions de coordination régulières (deux réunions mensuelles) ont rassemblé le Cabinet, l’Agence et Bruxelles Mobilité.


Collaboration avec les communes

L’Agence participe :

  • Aux réunions mensuelles au groupe de travail Stationnement (GT Stationnement)
  • Aux réunions bimestrielles du groupe de travail Secteurs (GT Secteurs)
  • Aux réunions avec les communes qui ont délégué à l'Agence la réalisation de leurs PACS
  • Aux réunions organisées par les communes d’Uccle et de Schaerbeek relatives à l’élaboration des PACS, dans le cadre des comités d’accompagnement
  • Aux comités de suivi paritaires mis en place par les communes ayant décidé de déléguer à l'Agence la gestion du stationnement sur leur territoire
  • Aux réunions de communication avec les communes qui ont délégué à l'Agence le contrôle du stationnement. Concrètement : les communiqués communs, la gestion coordonnée du site Internet et une étroite collaboration sur les campagnes de communication

Afin d'étendre encore la prestation de services fournie aux communes, l'Agence a créé, à la fin de l'année 2016, un nouveau poste au sein du service « Communication ». Le profil de cette fonction est essentiellement orienté sur les relations avec les communes.


La sectorisation

L'Agence a grandement contribué au développement de la sectorisation (A.R. 27 octobre 2016). Les communes peuvent opter pour un des deux scénarios suivants :

  • La sectorisation entend apporter une réponse aux problèmes de stationnement lié aux limites des communes, dont les riverains font souvent les frais. Si deux communes adjacentes font le choix de la sectorisation, chaque riverain possédant une carte de stationnement valable peut stationner son véhicule dans un secteur de 150 hectares autour de son domicile. Ce secteur de stationnement peut chevaucher les limites des communes. La carte de stationnement est octroyée sur la base de l’adresse du riverain, du siège social ou du siège d'exploitation de l’entreprise
  • Si une commune fait le choix du système de secteur fixe, elle divise son territoire en secteurs qui s’arrêtent aux frontières communales. Tous les secteurs fixes se composent de 150 hectares au maximum

Dans les deux cas, les automobilistes peuvent se garer des deux côtés de la rue délimitant les secteurs

Dans l'attente d'une sectorisation définitive, les secteurs actuels, définis à l’échelle de chaque commune, continuent de prévaloir provisoirement (arrêté modificatif du mois de décembre 2013), sachant que les secteurs actuels sont très contrastés. Ainsi, le Pentagone se compose de petits secteurs, mais la grande commune de Schaerbeek ne possède qu'un seul secteur.



23

Collaborations

2

Options de sectorisation

150 m2

Par secteur

7

Notes d'étude

Autres collaborations

En 2016, parking.brussels a collaboré avec :

  • La Commission consultative de la Circulation routière (CCCR)
  • Easy.brussels, l'Agence pour la Simplification administrative de la Région de Bruxelles-Capitale
  • Bruxelles Mobilité (cellule Stationnement de la Direction Politique) afin d'élaborer les plans d'action communaux de stationnement (PACS)
  • La Commission Modes actifs (plus particulièrement, le vélo) rassemblant des représentants de Bruxelles Mobilité, la STIB, l’Agence et les acteurs de terrains tels que CyCLO, Pro Velo, GRACQ…
  • Bruxelles Mobilité, la STIB, la commune de Jette, l’Agence et le Cabinet du Ministre de la Mobilité pour le projet « tram 9/parking Place du Miroir »
  • Bruxelles Mobilité, l'Agence et la SNCB pour le plan directeur « Gare du Midi »
  • Bruxelles Mobilité, SNCB, l’Agence, le Cabinet du Ministre de la Mobilité et celui du Ministre-Président pour le projet « Accessibilité stations RER »
  • Le Centre informatique de la Région bruxelloise (CIRB) pour une contribution sur le contenu de parking.brussels au site portail smartcity.brussels:« Commet lutter contre la saturation ? »

Les études et analyses thématiques

Le service « études et planification » de l’Agence a produit plusieurs notes et études en 2016 :

  • La nécessité d'un nouveau parking à hauteur du Square de l'accueil à Evere
  • La compensation des emplacements de stationnement supprimés en voirie devant être remplacés par des emplacements de stationnement hors voirie
  • Les difficultés du stationnement de voisinage à Bruxelles
  • 'impact du PRPS 2 sur les règlements communaux de stationnement et sur les redevances que les communes perçoivent, pour autant que ces communes délèguent leurs PACS à parking.brussels
  • L'impact de la politique régionale de stationnement sur la qualité de l'air (pour Bruxelles Environnement)
  • Les grands défis à relever en matière de stationnement dans la Région de Bruxelles-Capitale à l'horizon 2040

« Nous rassemblons les expériences des communes et des autres partenaires »

Nos finances

Le capital de l’Agence, SA de droit public, s’élève à 561.500 euros.

Les revenus de l'Agence proviennent de la gestion des parkings publics et du contrôle du stationnement réglementé. C'est ainsi que les communes sont tenues de retourner à l'Agence 15 % de leurs revenus d'exploitation nets issus du stationnement. Ce pourcentage a été fixé par l'ordonnance de 2009 portant création de l'Agence. Il s’agit en fait de la contrepartie des redevances perçues par les communes sur les voiries régionales situées sur leur territoire, indépendamment de toute prestation de services de l’Agence.



€ 561.500

Capital

15%

Des recettes provenant de la gestion du stationnement

85%

Des recettes rétrocédées aux communes